Loading
avr 17, 2015

« DEUX ANS À VIVRE… ! »

Je reviens tout juste de Paris où j’ai (enfin) erré à nouveau. Pas de chemins tracés, juste le plaisir de regarder autour de moi. Et quelques bonnes images de plus pour « En l’état »…
Une image, une scène, vue lundi, m’obsède…
C’est une des meilleures photographies que j’ai faite, ces jours-ci, mais c’est celle que je ne peux pas montrer. L’image existe mais ce serait un danger pour la personne que j’ai capturé si je la joignais à ce post, du moins si on la reconnaissait…
En descendant une rue, j’aperçois un homme qui regarde une radiographie dans le soleil. Il est environ 15h00. Je le photographie, de dos ; c’est si beau.
Soudain il jure, et continue à regarder son jeux d’images : il a trois radios, il jure encore, seul dans la rue. C’est une image de ses poumons ; je pressens bien évidemment ce qui se passe. Il s’assoie, lis le compte rendu imprimé sur une feuille blanche. Je cache rapidement mon appareil même si je doute qu’il puisse me voir, ou encore, voir n’importe quoi autour de lui. Je le dépasse, marche environ cent mètres et m’arrête à nouveau attiré par la beauté d’une lumière glissant sur le trottoir. L’homme descend la rue, élégant, une cinquantaine d’année, converse, pantalon slim, cheveux long, super Ray Ban ; bien Rock’n Roll…
Au moment même où il passe devant moi, il se lance, à lui-même :
« Deux ans à vivre, c’est déjà ça ! »…
Il poursuit sa route, et me laisse là, estomaqué ; trop choqué et touché pour lui parler, et puis, de toute manière, ce moment lui appartenait.
J’ai d’autres histoires, plus légères celles-ci, mais je préfère vous laisser avec quelques images…
Belle journée à vous tous.